Jean Bourrillon, un artilleur en 14-18

Depuis début février, Mylène et moi vous proposons de suivre la vie de Jean Bourrillon, artilleur pendant la Grande Guerre. Cette histoire a traversé le temps. C’est avec émotion que nous vous la partageons au jour le jour un siècle plus tard.

Qui était Jean Bourrillon

Photo de Jean Bourrillon en uniforme

Portrait de Jean Bourrillon

Jean Bourrillon est un jeune homme lorsque la guerre éclate. En 1914, il a seulement 18 ans. A cette époque, la majorité est à 21 ans, la conscription aussi. Il n’est donc pas concerné par la mobilisation au début de la guerre. En aout 1916, il est appelé sous les drapeaux français car la conscription a été avancée d’un an pour pallier les terribles pertes subites sur le front.

C’est en tant qu’artilleur qu’il va intégrer l’armée française. Si l’enthousiasme était de mise en 1914, ce n’est pas le cas deux ans plus tard. Les témoignages du front ont du mal à être filtré par la propagande française. De ce fait, Jean connaît très bien la réalité de cette guerre.

carte postale de la caserne Filley de Nice

vue de la Caserne Filley à Nice

C’est à Nice, à la caserne Filley, qu’il est formé au sein du 7ème Régiment d’Artillerie à Pied (RAP). La vie de caserne est pour lui insoutenable. Derrière lui, il laisse sa famille, ses amis et surtout sa chère Lilly à Marseille. Tant qu’il le peu, il demande des permissions pour les rejoindre. Mais, dans les nombreuses lettres qu’il écrit à Lilly, il sait que le moment de partir au front se rapproche.

Une visite dans le temps

C’est une visite dans le temps à découvrir chaque jour via la page de Jean Bourrillon que nous vous proposons. Une expérience unique permettant de découvrir la vie au jour le jour d’un provençal, de son entraînement au combat sur le front. Comme nous vous l’avons annoncé pour nos vœux, en 2017, nous voulons vous faire Aix’plorer autrement l’histoire. Alors n’hésitez pas partager avec nous celle de Jean Bourrillon, dont les témoignages poignants vous donnerons un autre regard sur la Première Guerre Mondiale.

lettre de Jean Bourrillon à Lilly

Carte postale de Jean Bourrillon à Lilly le 28 janvier 1917

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *