Visite guidée Arles | « Sur les traces de Van Gogh »

Profitez d’une visite privée d’Arles entre ami.e.s, en groupe ou en famille pour révéler l’art de Vincent Van Gogh dans la ville qui a vu son art s’épanouir et se personnaliser.

Description

Retracez la vie de Vincent Van Gogh pendant son séjour en Arles grâce à une visite privée passionnante. Laissez-vous guider par un guide-conférencier de Secrets d’ici pour revivre les évènements marquants de sa vie et contempler les paysages qui l’ont inspirés.

Van Gogh en Arles

De février 1888 à mai 1889, Vincent Van Gogh se déplace en Arles pour « sentir » le Sud. C’est un premier pas vers Marseille, ville qu’il veut atteindre par la suite. Toutefois, il n’ira jamais dans la cité phocéenne. Lorsqu’il arrive en Arles, malgré le froid exceptionnel et la neige qui recouvre la campagne, il a trouvé ce qu’il cherchait. Vincent n’aura donc plus aucune raison d’aller à Marseille car, en Arles, il a trouvé ce qu’il cherchait.

Après avoir passé quelques mois à arpenter la ville et ses environs, il souhaite créer un véritable atelier du midi. C’est pour cela qu’il loue quelques pièce de la maison jaune : il souhaite que d’autres artistes le rejoigne. Sa peinture évolue, empruntant aux impressionnistes à Gauguin ou encore à Cézanne.

L’art de la folie ?

Souvent, les paysages et peintures que Vincent Van Gogh peint à la fin de sa vie sont qualifiés de chef-d’œuvres. Certains pensent que cette peinture et le résultat de la maladie qui atteignait Van Gogh. Celle-ci a probablement pu se développer à cause d’une consommation excessive d’absinthe. Mais c’est pourtant pendant ses périodes de rémission que Vincent peignait. Ses œuvres sont donc le fruit de réflexions et d’observations.

Les crises successives et violentes qui affectent Van Gogh auront finalement raison de sa présence en Arles : il sera interné et soigné plusieurs fois à l’hôtel-Dieu, aujourd’hui Espace Van Gogh, et ira par la suite volontairement à l’asile de Saint-Rémy-de-Provence, avant de finir sa vie à Auvers-sur-Oise. En 1889, il mourra des suites d’une blessure par balle sans que l’on sache s’il s’est suicidé ou si quelqu’un lui a tiré dessus.

 

Informations complémentaires

Prix :

à partir de 180€/groupe

Durée :

2 heures environ

Difficulté :

Facile, la visite se déroule dans le centre-ancien de la ville d'Arles.

Réservation


Vous aimerez peut-être aussi…